Fermeture d'une Classe de l'école Cybelle

C'est désormais officiel, l'inspecteur de l'académie, Mr GILARDOT Frédéric, à décidé de la fermeture d'une classe à l'école Cybelle de Grésy sur Isère pour la prochaine rentrée 2011.

Compte-tenu des effectifs prévisionnels de la rentrée scolaire 2011 pour l'école de grésy et de la moyenne départementale, l'inspecteur était "dans l’obligation" de proposer le blocage ou la fermeture d’une classe à Grésy-sur-Isère.

Un coût dur pour les enseignents et pour les parents d'élèves. Cependant, si les effectifs de l’école revenaient à augmenter et dépasser le seuil de 27 élèves, l'inspecteur de l'académie c'est engagé à réouvrir cette classe. Le maire, le conseil municipal et les parents d'élèves souhaite que cette promesse soit établie par écrit.

Jeudi 14 avril, 300 manifestants se sont réunis dès 8h30 devant la préfecture de Chambéry. "C'est une journée décisive : en préfecture le conseil départemental doit entériner, ou non, les 26 suppressions de postes et 31 fermetures de classes en Savoie" expliquent en cœur les responsables syndicaux. En ce jeudi, de nombreuses écoles sont fermées. Pour l'occasion élus et parents d'élèves sont venus leur prêter main forte pour organiser un concert de klaxons rapporte sur son site le dauphiné libéré.

Par ailleur, sur son site, la mairie de Grésy indiquait : "l’équipe municipale soutient l’équipe enseignante dans sa démarche et regrette la fermeture d’une classe à la rentrée. De nombreuses démarches ont été menées par le Maire auprès de l’Inspection d’Académie. Nous invitons les parents qui le peuvent à ne pas confier leurs enfants au service minimum d’accueil pour montrer leur mécontentement."

Lisez le courrier du maire à l'inspecteur de l'académie : Fermeture classe Ecole.pdf

------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

→ Qui décide d'ouvrir ou de fermer des classes ?

Une ouverture ou une fermeture de classe est une mesure dite de « carte scolaire ». La carte scolaire repose sur une analyse des effectifs des élèves, à partir de laquelle sont répartis les postes d'enseignant.

Les mesures de carte scolaire du premier degré consistent à ouvrir ou fermer des écoles et des classes, ou encore à regrouper des écoles. Il s'agit d'une compétence partagée entre l'État et les communes.

La création et l'implantation d'une école (choix de la localisation, construction, aménagement de locaux), ainsi que la suppression d'une école, relèvent d'une décision du conseil municipal. Par ailleurs, l'affectation du ou des emplois d'enseignants correspondant relève de l'Inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'Éducation nationale.

L'ouverture et la fermeture d'une classe, dès lors qu'elles n'entraînent pas la création ni la suppression d'une école, ne nécessitent pas de décision du conseil municipal. La décision d'ouvrir ou de fermer une classe, donc d'ajouter ou de retirer un poste d'enseignant, relève de l'Inspecteur d'académie.

Source : http://www.education.gouv.fr/       

Commentaires (8)

1. bonjour 14/04/2011

l'école de gresy n'a jamais été solidaire avec les autres etablissement scolaire comme frontenex et bien d'autre.alors.........................................................................................................

2. Ananas 17/04/2011

Faudra me dire ou est le rapport avec le sujet traité ci-dessus !!

3. xavier 18/04/2011

quelle classe?

4. 18/04/2011

@Xavier : Je ne sais pas encore quelle classe est concerné par cette mesure.

Cordialement,

5. Papa reporter 19/04/2011

La question n'est pas quelle classe mais quel enseignant (ou quelle enseignante dans le cas de Grésy!) est concerné par cette situation, car pour les classes, elles seront vraisemblablement toutes impactées et le nombre d'élèves sera quoi qu'il arrive plus important dans chacunes d'elles!! Avec moins de temps par enfant pour les enseignants restants et des conditions d'éducation plus difficiles!!!
Des économies pour le contribuable en supprimant des postes de fonctionnaires : oui ... mais à quel prix !!!???

6. Baby 19/04/2011

Bonsoir
Je ne comprends pas vraiment le message du 14/4 : Grésy n'a jamais été solidaire avec les autres établissements.
Son auteur pourrait-il m'éclairer ?
Merci

7. JEANJEAN 20/04/2011

Papa reporter oublie de signaler que l'école a perdu plus de 20 enfants en quelques années soit pratiquement une classe. N'est il pas normal de supprimer une classe dans cette situation pour une bonne gestion de l'argent public ?

8. LES CHIFFRES 21/04/2011

Le nombre d’écoliers savoyards augmente régulièrement depuis quelques années.

Voici les chiffres pour les écoles de Savoie depuis + de 10 ans :
1997-1998 : 35 708 élèves en Savoie
1999-2000 : 35 846 élèves en Savoie
2006-2007 : 37 305 élèves en Savoie
2010-2011 : 37 465 élèves en Savoie

chiffres facilement vérifiable sur le site de l'académie : www.ac-grenoble.fr

Ne serait il pas normal dans cette situation de créer plus de poste en Savoie que d'en supprimer pour une meilleure éducation de nos enfants ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site